Sommeil de qualité : 5 conseils

La fonction du sommeil est essentielle pour notre organisme. Au-delà de la durée du sommeil qui sera propre à chacun, c’est sa qualité qui doit être préservée.

Un sommeil de qualité est avant tout réparateur et permet de reposer l’organisme.

Les troubles du sommeil peuvent être de différentes natures :

  • Difficultés d’endormissement
  • Réveils nocturnes
  • Réveils précoces

En tout état de cause, un sommeil de mauvaise qualité aura un impact sur notre quotidien et sur notre qualité de vie.

Voici 5 actions qui peuvent vous permettre d’améliorer et d’optimiser la qualité de votre sommeil :

1- Calmer le mental pour permettre l’installation du sommeil

Un mental très présent et des pensées qui tournent en boucle dans notre tête peuvent perturber l’endormissement ou le ré endormissement.

Il est donc important de calmer son mental pour faciliter la venue du sommeil. Pour cela vous pouvez, par exemple, prendre quelques instants pour vous concentrer sur votre respiration ou vous imaginer dans un lieu de détente et de sérénité ou encore vous centrer sur une pensée positive… Dans tous les cas, cela permet à votre mental de se focaliser sur quelque chose de neutre ou positif et ainsi de défocaliser des pensées du quotidien qui peuvent être source de stress ou parasiter votre capacité à vous endormir.

Si beaucoup de pensées vous préoccupent, vous pouvez aussi visualiser une boîte dans laquelle vous mettez toutes vos pensées, tous vos soucis ; vous refermez solidement cette boîte et vous la ranger dans une armoire fermée à clé.

Il est aussi recommandé de limiter les stimulations sensorielles trop fortes avant de s’endormir (écrans, bruit,…)  pour envoyer un message de calme à notre corps et ainsi favoriser l’installation du sommeil : notre organisme se met au calme.

2- Relâcher les tensions de la journée

Se détendre et régulier vos tensions à différents moments de la journée favorisera la qualité de votre sommeil. Vous pouvez pour cela pratiquer des exercices de relaxation, de respiration abdominale tels que la cohérence cardiaque, des étirements…

Pratiquer un loisir ou une activité calme en fin de journée peut aussi vous apporter la détente nécessaire à l’optimisation de votre sommeil.

La pratique d’une activité physique plusieurs fois par semaine contribuera également au relâchement des tensions physiques et psychiques pour un mieux-être général.

3- Respecter son rythme biologique et ses cycles de sommeil

Il est important de respecter son rythme biologique pour un sommeil de qualité. Cela signifie d’être à l’écoute des signaux de fatigue que nous envoie notre corps et d’aller se coucher dès qu’ils apparaissent.

4- Mettre en place un rituel qui prépare l’endormissement

Comme lorsque nous étions enfant, la mise en place d’un rituel simple peut être bénéfique pour l’endormissement. Ce rituel peut consister par exemple au fait de prendre une douche, de lire quelques pages d’un livre, de fermer ses volets, de méditer quelques minutes… autant d’actions qui indiqueront à notre cerveau que le moment de se coucher et de s’endormir approche. Cela permettre d’abaisser progressivement notre niveau de vigilance pour aller progressivement vers le sommeil.

Ce rituel crée un conditionnement positif entre sa réalisation et l’installation progressive des conditions propices au sommeil.

5- Pratiquer la micro sieste ou sieste flash

Durant les périodes où votre sommeil ne vous permet pas de récupérer de façon optimale, vous pouvez pratiquer la micro sieste ou sieste flash qui permet en quelques minutes de récupérer de l’énergie, une capacité de concentration et de la vitalité pour tenir toute la journée.

Cette micro sieste amène une souplesse et un confort dans le quotidien en attendant de retrouver un sommeil nocturne de qualité.

 

La pratique de la sophrologie permet de travailler sur ces différents aspects afin de retrouver une relation naturelle au sommeil mais aussi sur le fait de reprendre confiance en notre capacité à avoir un sommeil réparateur.

 

2018-03-20T14:03:39+00:00septembre 20th, 2017|Quotidien, Santé|