Respiration : 6 raisons de la maîtriser

Fonction vitale mais aussi outil de régulation, la respiration peut apporter de nombreux bénéfices à celui/celle qui apprendra à la maitriser.

Bien que la respiration abdominale soit notre respiration naturelle dès la naissance, au fur et à mesure de nos expériences de vie, nous avons tendance à verrouiller ce mode de respiration au profit d’une respiration thoracique, certes utile lors d’un effort physique, mais qui peut aussi être délétère dans le quotidien.

Voici 6 apports d’une respiration abdominale maîtrisée :

1- Optimisation de la fonction digestive

La respiration abdominale, par le mouvement qu’elle crée, favorise la fonction digestive : effet massant sur les organes, relâchement des tensions dans la zone abdominale, oxygénation du sang et activation de la digestion …

2- Régulation du stress

Par une respiration abdominale et/ou complète, nous pouvons agir durablement sur le stress et sur ses manifestations. Une respiration adaptée permettra de ralentir le rythme cardiaque, le rythme respiratoire et aura un impact très rapide sur le système nerveux en activant sa composante « apaisante » : le système nerveux parasympathique.

La pratique de la cohérence cardiaque permettra également de réguler la production de cortisol, autrement appelée « hormone du stress ».

3- Prise de recul et abaissement de l’intensité d’une émotion

Une respiration ventrale permet de ramener du calme rapidement dans le corps en régulant les manifestations physiques des émotions désagréables. Le fait de porter son attention sur sa respiration permet également de défocaliser des pensées parasites associées à certaines émotions. Dès lors que le mental est canalisé, nous parvenons plus aisément à prendre du recul sur la situation et, ainsi, à nous mettre en action de façon adaptée pour ne plus subir la situation.

 4- Recentrage et concentration

Prendre le temps de se concentrer sur sa respiration quelques instants permet de canaliser notre mental, de nous libérer de nos pensées parasites et de nous centrer sur l’instant présent. Ce recentrage peut être très utile pour optimiser la concentration scolaire et professionnelle mais aussi pour faire le vide face à de pensées trop présentes, à une surcharge cognitive…

 5- Facilitation de l’endormissement

Par son impact sur le système nerveux et son rôle apaisant, la respiration abdominale, pratiquée au moment du coucher, facilitera le relâchement musculaire mais aussi psychique et favorisera ainsi l’endormissement. Le métabolisme ralentit, le rythme cardiaque et respiratoire s’abaissent…

6- Régulation des tensions (Jacobson)

La respiration abdominale peut être associée à une alternance de tensions et relâchement (technique de relaxation de Jacobson) sur des zones ciblées du corps et/ou sur tout le corps. Inspiration en gonflant le ventre, tension de la zone à relâcher (contraction douce de tous les muscles), relâchement de la tension, expiration en rentrant le ventre.

 

Les outils et techniques de sophrologie permettent : de comprendre le fonctionnement de notre respiration, d’apprendre à maîtriser progressivement les différents types de respiration et d’y recourir de façon adaptée aux situations rencontrées et aux besoins individuels…

2018-03-20T14:05:41+00:00 septembre 13th, 2017|Quotidien, Santé|