Burn out : en quoi la sophrologie peut-elle être utile ?

Avant toute chose, il est important de définir ce qu’est le burn out aussi appelé « syndrome d’épuisement professionnel ».

Le burn out est un processus progressif de dégradation du rapport d’un individu à son travail. L’individu qui y est confronté se vide progressivement de ses ressources et s’écroule.

Le burn out se caractérise au travers de 3 dimensions :

  • Un épuisement émotionnel et physique
  • Un désintéressement pour les activités sociales et/ou une déshumanisation de la relation aux autres
  • Une dégradation importante du sentiment d’accomplissement personnel.

Le burn out s’installe progressivement et parfois sur plusieurs années. Il est donc essentiel de repérer les symptômes le plus tôt possible pour prendre la situation en main et se faire aider.

Les principales manifestations sont les suivantes :

  • Manifestations physiques : troubles du sommeil, douleurs chroniques, fatigue, baisse d’énergie, maux de tête…
  • Manifestations cognitives et émotionnelles : concentration difficile, troubles de la mémoire, hypersensibilité, anxiété, culpabilité, image de soi dégradée, pessimisme…
  • Manifestions comportementales : Isolement, agressivité, baisse de l’efficacité et de la motivation, impulsivité…

De façon préventive ou curative, la sophrologie peut apporter une aide précieuse face au burn out :

 

1. Se ressourcer et retrouver son énergie

Cette étape est essentielle avant d’initier tout autre travail sur soi. Les techniques et outils de sophrologie vont permettre à la personne d’apprendre à identifier ses tensions et à les relâcher ; de retrouver un sommeil récupérateur ; de faire le vide de ses ruminations mentales, de son flux de pensées. Se ressourcer et retrouver son énergie sont des priorités dans une situation de burn out. Se relier à soi et à son corps est fondamental pour retrouver le contact avec la vie.

2. Apprendre à gérer son stress et ses émotions

Un burn out s’installe face une situation de stress chronique. Afin d’enrôler le processus et de poser de solides bases de reconstruction de soi, la sophrologie permettra de comprendre les mécanismes du stress et d’apprendre, au travers d’un ensemble d’outils, à en abaisser l’intensité et à le gérer au quotidien.

La notion de stress est étroitement liée à la gestion des émotions désagréables (culpabilité, peur, tristesse, colère…). Une méthodologie d’accompagnement spécifique apportera à la personne des clés de compréhension de ses émotions pour pouvoir agir pour son mieux être et ne plus les subir.

3. Retrouver confiance en soi

Un burn out met bien souvent à mal l’estime de soi et la confiance en soi. La sophrologie permettra à la personne de travailler sur sa capacité à poser des limites, à dire non ; mais aussi sur d’éventuels conditionnements de performance ; sur l’identification de besoins non satisfaits…

4. Définir des priorités et faire des choix

Un accompagnement en sophrologie sera aussi l’occasion de requestionner le lien entretenu avec le travail, de définir des priorités, d’identifier le sens que l’on veut donner à son travail, à sa vie et de pouvoir faire des choix en conséquence. Mieux se connaitre pour pouvoir agir dans le respect de ses valeurs, de ce qui est essentiel pour soi.

 

La sophrologie permet un accompagnement progressif adapté au rythme, au vécu et aux besoins de la personne. Les techniques utilisées en séances pourront être transposées en outils et exercices que la personne pourra très simplement réutiliser dans son quotidien pour être pleinement acteur de son évolution.

2018-03-20T14:13:42+00:00juillet 12th, 2017|Travail|