• Qu’est-ce que le lâcher prise ?

Pour définir le lâcher prise, nous pouvons faire référence à son contraire qui est le contrôle. Lâcher prise consiste à sortir des mécanismes qui nous poussent à vouloir tout contrôler dans notre vie et parfois même dans celle des autres !

Ce besoin de contrôle sur les choses et les événements est alimenté sans cesse par notre mental : ruminations, pensées parasites, peurs….

Redonner sa juste place à notre mental, sortir du discours intérieur négatif est essentiel pour ouvrir la porte au lâcher prise dans notre vie.

Comment et pourquoi est-il important de lâcher prise dans notre quotidien ?

  • Vivre l’instant présent pour lâcher prise

Vivre pleinement les différents moments de notre quotidien est une clé essentielle pour nous libérer des pensées parasites et lâcher prise. En effet, lorsque notre esprit est centré sur une action ou un échange par exemple, le flux de nos pensées est canalisé. De cette façon nous donnons moins de place aux ruminations du passé et aux projections qui peuvent être source de doutes, peurs et incertitudes.

En nous centrant davantage sur l’instant présent nous portons progressivement un autre regard sur notre passé, au travers de l’acceptation, et sur notre futur par une plus grande confiance en l’avenir.  Nous rééquilibrons notre lien au temps (passé, présent, futur) pour réinvestir pleinement notre vie au présent.

  • Renouer avec la confiance en lâchant prise

Lâcher prise c’est aussi accepter une part d’inconnu dans notre vie, accepter que nous ne puissions pas tout maîtriser et tout connaître par avance et donc : faire confiance.

De ce fait, pour accéder au lâcher prise, il est important de développer et/ou renforcer notre confiance en nos capacités, notre image et estime de nous-même. Nous découvrons nos capacités mais aussi nos limites que nous apprenons à accepter.

Ce travail sur nous-même permet de renforcer notre sentiment de sécurité intérieure et, ainsi, de nous ouvrir aux autres et à notre environnement en confiance. Nous nous libérons donc progressivement de notre besoin de contrôle.

En outre, pour développer notre capacité à lâcher prise, nous devons également effectuer un travail sur nos peurs qui nourrissent constamment notre besoin de contrôle : peur de l’avenir, peur du regard des autres, peur de ne pas y arriver… De façon générale, nous devons développer une meilleure écoute de nos émotions qui sont un incroyable outil de connaissance de nous-même, de nos valeurs et de nos besoins. Ces besoins et valeurs nous sont essentiels pour faire, dans le présent, des choix conscients qui nous correspondent pleinement.

  • Lâcher prise ne veut pas dire ne rien faire

Lâcher prise ce n’est pas rester dans l’immobilisme. Il s’agit plutôt de recentrer son énergie sur ce sur quoi nous pouvons agir dans l’instant présent. En effet, pour lâcher prise il faut sortir de l’acharnement et de la résistance et éviter de gaspiller de l’énergie inutilement.

Pour cela nous recentrons notre attention sur ce qui est essentiel et ce qui dépend de nous.

En ce sens, nous nous libérons d’un ensemble de préoccupations inutiles pour accéder à une meilleure clarté d’esprit. Cette dernière nous ouvre la porte d’une plus grande pertinence dans nos choix et actions mais aussi d’une remise en question de certains de nos conditionnements et croyances qui sont limitants.

En lâchant prise nous sortons de notre zone de confort pour nous ouvrir au champ des possibles, à la liberté d’être et d’agir dans le respect de ce qui est juste pour nous et dans le respect des autres.