Développer son assertivité

L’assertivité est une compétence sociale qui consiste à pouvoir s’affirmer de façon authentique dans le respect de soi et des autres. En d’autres termes, il s’agit de pouvoir communiquer ses besoins, ses valeurs, ses opinions de façon posée et respectueuse en restant à l’écoute de l’autre.

Ainsi et par opposition, nous pouvons différencier l’assertivité des comportements de fuite, d’agressivité, de manipulation et de passivité. De cette façon l’assertivité sera d’une grande utilité à chacun d’entre nous dans nos relations sociales quelles qu’elles soient.

Un comportement assertif n’est pas forcément inné mais peut s’apprendre avec un accompagnement approprié.

Que gagne-t-on à communiquer avec assertivité ?

L’assertivité est une clé essentielle pour améliorer la qualité de nos relations tant dans notre vie personnelle que professionnelle.

Tout d’abord, l’assertivité nous permet de renforcer l’authenticité dans nos relations aux autres. En effet, il s’agit d’oser exprimer, posément, ce qui est important pour nous mais aussi nos limites, oser dire non avec diplomatie. En retour nous sommes plus à l’écoute des besoins et limites des autres et sommes capables de les comprendre même s’ils sont différents des nôtres. De cette façon nous instaurons des échanges constructifs, et posons les bases d’une relation gagnant-gagnant.

Ainsi, en communiquant de façon assertive nous nous affirmons tout en limitant les risques de conflits, les relations basées sur la manipulation et les jeux psychologiques. Une sincérité, un équilibre et un respect mutuel s’installent dans la relation.

Comment développer son assertivité ?

Les émotions qui nous submergent peuvent « biaiser » nos relations aux autres et nous pousser à communiquer de façon inappropriée (communication verbale et non verbale).

Apprendre à gérer ses émotions ne veut pas dire les enfouir ou les refouler mais plutôt :

ressentir les manifestations physiques d’une émotion qui s’installe ; reconnaître nos émotions et être en capacité de les nommer ; apprendre à abaisser rapidement l’intensité des émotions qui nous submergent ; comprendre la signification de nos émotions en termes de besoins/valeurs non satisfaits ; identifier et mettre en place des comportements adaptés pour satisfaire nos besoins et mieux vivre nos émotions.

2- Cultiver le lâcher prise et accepter ce que nous ne pouvons pas changer

En lâchant prise sur nos pensées et notre mental nous nous centrons sur l’instant présent. De cette façon nous améliorons nos capacités de concentration et d’écoute active auprès de nos interlocuteurs. En outre, en lâchant prise, nous nous libérons des filtres de nos pensées qui peuvent fausser la compréhension et l’interprétation d’un échange : jugements, a priori, représentations qui nous sont propres, projections, ruminations… Nous gagnons ainsi en ouverture d’esprit.

3- Renforcer la connaissance de soi

Pour s’exprimer avec authenticité il est important de se connaitre : connaître ses besoins, ses valeurs, ses limites. Ces notions qui peuvent paraître évidentes sur le papier ne le sont pas toujours pour chacun d’entre nous quand il s’agit de les exprimer. Un travail progressif d’introspection et de conscience de soi permet d’accéder à cette connaissance et de faire des choix en conscience.

De la même façon, ce travail de développement personnel nous invite à prendre conscience de nos capacités et ainsi à renforcer notre confiance en nous-même ainsi que la valeur que nous nous accordons en tant qu’être humain. Une estime de soi consolidée nous donnera la motivation et la légitimité nécessaires pour oser nous affirmer avec authenticité dans un rapport d’égal à égal avec les autres.

Une meilleure connaissance de soi ouvre aussi la porte de la tolérance et du respect envers l’individualité de chacun. Nous prenons conscience du fait que nos propres besoins ne sont pas forcément ceux des autres et inversement.

2018-04-12T09:10:34+00:00 février 15th, 2018|Développement personnel, Travail|