La gestion du stress pas à pas

A l’origine, le stress est un phénomène utile et naturel qui permet à notre organisme de s’adapter à une situation. Le stress correspond à l’ensemble des réactions physiologiques, cognitives et émotionnelles qui surviennent dans une situation où nous devons nous adapter. En d’autres termes nous pouvons dire qu’un état de stress provient de l’impression de manquer de contrôle face à une situation.

Si la situation stressante est de courte durée, les réactions de notre organisme correspondent à un stress positif et mobilisateur. Ce stress positif nous permet d’agir efficacement pour nous adapter. Cependant, le rythme actuel de nos vies nous soumet bien souvent à un cumul de facteurs stressants qui, sur la durée, peuvent nous mener à l’épuisement. Dans cette situation notre corps n’est plus en capacité de s’adapter et le stress est alors qualifié de négatif (stress délétère pour notre santé).

De façon préventive et curative, la gestion du stress s’apprend et s’articule autour de plusieurs étapes clés :

1- Garder une bonne maîtrise de soi et gérer ses émotions

Cette étape est essentielle et consiste à prendre du recul sur la situation pour ne pas se laisser dépasser et pour agir de façon cohérente et adaptée.

Il est aussi essentiel d’accueillir et de comprendre les émotions désagréables qui se présentent et d’apprendre à en abaisser rapidement l’intensité pour qu’elles ne nous submergent pas.

Ainsi, cette étape permet de préparer le processus d’adaptation en abordant la situation plus sereinement.

2- Accepter ce que je ne peux pas changer

Cela consiste, en premier lieu, à prendre conscience de l’énergie dépensée à ruminer ou à lutter contre des éléments sur lesquels nous ne pouvons pas agir.

Cette acceptation permet ensuite de se concentrer sur les éléments/actions qui dépendent de nous et de mobiliser notre énergie sur ces derniers.

L’apprentissage du lâcher prise sera au cœur de cette étape.

3- Définir ce que je veux

Cette étape correspond à l’identification des solutions qui s’offrent à nous dans la situation et de choisir celle qui nous convient le mieux.

Un raisonnement clair ne sera possible que si les 2 précédentes étapes sont intégrées : prendre du recul sur la situation, gérer et comprendre ses émotions désagréables pour se mettre en action et s’adapter.

4- Agir

La solution retenue peut être mise en œuvre. Cette solution doit respecter le principe d’action positive qui consiste à agir dans le sens de notre mieux-être et de notre développement personnel.

Le passage à l’action peut parfois être compliqué et freiné par des peurs, des conditionnements, un manque de confiance en soi… Il convient donc de travailler ces points pour permettre une bonne gestion du stress et le développement d’une capacité d’adaptation optimale.

Les outils et techniques de la sophrologie permettent d’avancer sur chacune de ses étapes de façon adaptée et dans le respect du rythme de chacun.

2018-03-20T14:01:40+00:00 octobre 25th, 2017|Développement personnel, Travail|