L’intelligence émotionnelle, composante essentielle du leadership

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?

L’intelligence émotionnelle englobe notre capacité à identifier, comprendre et gérer nos émotions mais aussi celles des autres. En ce sens, elle nécessite :

  • une connaissance de soi approfondie : identifier nos forces, nos limites, nos leviers de motivation, nos valeurs…
  • une capacité d’écoute et d’empathie envers les autres
  • une capacité d’adaptation aux situations et de communication

Ces facultés ne sont pas innées et s’acquièrent tout au long de notre vie et en fonction de nos expériences. Un travail de développement personnel peut également nous y aider.

En quoi l’intelligence émotionnelle peut-elle être utile pour un leadership de qualité ?

Voici 5 apports de l’intelligence émotionnelle au leadership

1) Une vision claire des situations et des enjeux

Être conscient de nos émotions et de la façon dont elles se manifestent nous permet de les dissocier de celles des autres. Nous percevons plus clairement ce qui relève de nous et ce qui relève des autres; nous comprenons les réactions individuelles et nous identifions les enjeux collectifs. Cela facilite la mise en place de comportements adaptés aux situations et la prise de décisions.

Nous limitons ainsi les modes de réaction impulsifs, nous prenons du recul et nous accédons à une source d’informations plus large qui fiabilise la prise de décisions.

2) Des relations interpersonnelles améliorées

Parce qu’un collectif de travail est avant tout composé d’êtres humains, un leader doit savoir écouter et comprendre les membres de son équipe. Une écoute empathique favorisera la découverte et la connaissance de chacun. L’écoute et l’empathie permettent aussi de créer du lien au sein du collectif et de repérer, en amont, les situations qui pourraient être source de conflits. Être conscient de soi et des autres facilite la communication entre les individus et impacte positivement la qualité des relations interpersonnelles.

3) Une capacité d’adaptation aux situations

Se connaître c’est identifier nos forces et ce que nous pouvons apporter à un collectif mais également nos faiblesses et nos limites. De même, connaître et écouter les autres permet de repérer leurs forces et ce qu’ils peuvent apporter au collectif ainsi que leurs limites. Par ces prises de conscience objectives un leader peut accompagner chacun dans le respect de ses besoins et de ses forces tout en servant l’intérêt collectif. Révéler le meilleur de chacun et faire en sorte que chacun trouve sa juste place permet une adaptation optimale aux situations. L’organisation gagne en flexibilité et en réactivité dans les situations à enjeux. La confiance réciproque et le sentiment d’efficacité personnelle s’en trouvent également renforcés.

4) Une capacité à fédérer et motiver

Une intelligence émotionnelle développée permettra au leader d’identifier les leviers de motivation de chacun. Il pourra prendre appui dessus pour fédérer et motiver de façon individuelle et collective.

Derrière nos émotions se cachent nos valeurs, nos besoins essentiels. Les comprendre permet donc de révéler ce qui est important pour nous et, ainsi, de mieux communiquer sur le sens de nos choix, de nos actions. Au travers d’une communication authentique nous donnons du « sens » au quotidien de travail, ce qui est fédérateur pour un collectif. Nous pouvons expliquer ce qui guide nos choix et transmettre une vision claire aux équipes.

5) Une créativité libérée

A l’inverse d’un management autoritaire, un leadership qui intègre l’intelligence émotionnelle est basé sur l’écoute, l’échange et la prise d’initiatives en confiance. Ces relations fondamentalement tournées vers l’humain favorisent l’expression de la créativité, individuelle et collective, qui est essentielle dans toute organisation. Ce mode de fonctionnement est, en outre, tout à fait compatible avec la fixation d’un cadre et de règles à partir du moment où celles-ci sont clairement communiquées et expliquées auprès de tous.

2018-04-02T12:53:29+00:00avril 2nd, 2018|Développement personnel, Travail|