Les TDAH (troubles du déficit de l’attention et hyperactivité) peuvent être rencontrés chez les enfants et se caractérisent principalement par de l’inattention ou des difficultés de concentration, de l’impulsivité et de l’hyperactivité motrice.

Les différentes sphères de la vie de l’enfant s’en retrouvent impactées et notamment sa progression scolaire. Si aucun accompagnement n’est proposé à l’enfant, d’autres conséquences indirectes peuvent s’installer dans le temps et peuvent perturber sa construction : sentiment d’échec, dévalorisation, perte de confiance en soi, peurs, troubles du sommeil…

La pratique de la sophrologie de façon régulière sera tout particulièrement intéressante pour ces enfants.

Ses principaux apports pourront être les suivants :

  • Apprendre à se détendre, relâcher ses tensions au quotidien, se relaxer : pour permettre de limiter l’impulsivité et l’hyperactivité
  • Mieux se connaître au travers de son schéma corporel et de la maîtrise de sa respiration : pour une meilleure gestion de l’agitation corporelle et des émotions
  • Apprendre à se recentrer, se concentrer : pour développer un ancrage dans l’instant présent et canaliser son agitation ; pour faciliter son apprentissage et sa capacité à aller au bout d’une activité
  • Comprendre ses émotions et apprendre à les gérer : pour les identifier au travers de ressentis corporels, abaisser leur intensité et identifier des comportements adaptés permettant de ne plus les subir

Le sophrologue aura recours à des techniques et outils ludiques que l’enfant pourra facilement s’approprier dans son quotidien pour devenir de plus en plus autonome. Le sophrologue veillera à construire un accompagnement adapté aux besoins prioritaires de l’enfant et évolutif dans le respect du son rythme d’intégration.

Au-delà des thèmes évoqués ci-dessus le sophrologue travaillera avec l’enfant sur le renforcement de ses capacités et de sa confiance en lui.

En travaillant conjointement sur les capacités d’adaptation de l’enfant ainsi que sur une meilleure connaissance et acceptation de lui-même, la sophrologie favorise le mieux-être de l’enfant dans ses relations sociales, dans sa vie familiale, amicale et dans sa scolarité.